Bilan écriture octobre 2018

Bonjour à tous,

Voilà mon premier bilan d’écriture de l’année ! J’espère avoir chaque mois beaucoup de choses à vous raconter !

Pour ce mois d’octobre, je suis satisfaite, car malgré la fatigue les enfants et la surcharge de travail au bureau, j’ai réussi à atteindre tous mes objectifs !

Les coulisses de l’édition de mon premier roman

J’attendais la version corrigée, définitive de mon roman. Je l’ai reçu le 8 octobre. Pas de deadline pour un retour de ma part, mais je voulais boucler ce processus. D’autant que les corrections finales n’étaient pas si nombreuses. Il s’agissait essentiellement de virgules mal placées et d’un souci de conjugaison : choisir entre le subjonctif présent ou imparfait pour harmoniser le récit.

Chose faite ce mois-ci ! La prochaine étape sera la première version de la mise en page !

Les chroniques littéraires

Si j’apprécie toujours autant cette activité, j’ai malheureusement moins de temps pour en rédiger. Pour une bonne raison : je n’ai plus beaucoup de temps pour lire !

Sur Wonderbook, vous avez pu découvrir ce mois-ci, grâce à ma chroniqueuse Caïtelhor :

Omar et Fred de François Beaune
  • Omar et Fred de François Beaune
Quand Damas refleurira de Leila Nachawati
  • Quand Damas refleurira de Leila Nachawati
Sótt de Ragnar Jónasson
  • Sótt de Ragnar Jónasson

Sur Wonderbook Jeunesse, vous avez pu découvrir :

Mon âme frère de Gaël Aymon
  • Mon âme frère de Gaël Aymon
Pop-Up Conte de Fées : La belle au bois dormant
  • Pop-Up Conte de Fées : La belle au bois dormant
Stolen de Pascale Perrier
  • Stolen de Pascale Perrier
Emmurées de Alex Bell
  • Emmurées de Alex Bell

 Une bonne moyenne pour ces deux sites. J’ai lu pour ma part les trois romans jeunesse avec un coup de cœur pour « Emmurées ».

Les coulisses de l’édition de mon premier roman

J’attendais la version corrigée, définitive de mon roman. Je l’ai reçu le 8 octobre. Pas de deadline pour un retour de ma part, mais je voulais boucler ce processus. D’autant que les corrections finales n’étaient pas si nombreuses. Il s’agissait essentiellement de virgules mal placées et d’un souci de conjugaison : choisir entre le subjonctif présent ou imparfait pour harmoniser le récit.

Chose faite ce mois-ci ! La prochaine étape sera la première version de la mise en page !

La préparation du NanoWrimo !

NanoWrimo signifie : National Novel Writing Month.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Nano est un challenge d’écriture qui consiste à écrire 50 000 mots en 1 mois. Pour ceux qui n’écrivent pas, si l’on se base sur une moyenne de 250 mots pour une page, alors 50 000 mots représenteraient 200 pages. Une taille moyenne pour un roman grand format.

Il n’y a rien à gagner hormis une immense satisfaction personnelle ! Cela représente le premier jet d’un roman, en un mois c’est assez conséquent ! Pour ma part, ce sera la moitié de mon nouveau roman !

Mon premier tome à paraître qui s’adresse à un jeune public (10 ans et +) fait moins de 40 000 mots, une taille standard pour du roman jeunesse, et avec ma vie mouvementée, j’ai mis 4 mois à les écrire.

Depuis un bon bout de temps j’ai un projet qui me trotte dans la tête, un projet Young Adult qui s’adresserait à des lecteurs de 15 ans et +. Je vise les 100 000 mots pour un roman d’environ 400 pages.

Ce mois-ci, j’ai donc terminé de

  • Réaliser des fiches descriptives pour chaque personnage.
  • Chapitrer plus de la moitié du roman.
  • Écrire le prologue.

50 000 mots correspondraient à la moitié de mon roman donc en 1 mois c’est phénoménal. Si je réussis ce challenge, je pense réaliser un deuxième Nano en janvier pour le terminer. Après s’ensuivront des mois de retouches et de corrections. 😉

Bilan en un coup d’œil :

  • 6 chroniques publiées (3 pour ma chroniqueuse, 3 pour moi).
  • 1 nouvelle écrite pour un appel à textes.
  • Préparation terminée pour le Nano.

Fin novembre, nous ferons le bilan du Nano ! Je pense qu’il y aura peu de lecture ! N’hésitez pas à partager vos expériences ci-dessous et à me dire si vous êtes parvenu à écrire un peu ce mois-ci !

odio risus leo. leo felis neque. commodo id